&Follow SJoin OnSugar
Cuisine, voyages, photographie et radotages!

Mes Bonnes Adresses: Barcelone

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · August 5, 2013 · 0 Comments ·


Barcelone est une de mes villes préférées en Europe; elle regorge d'énergie et de personnalité et on y mange incroyablement bien.  Si vous jamais vous avez la chance d'y séjourner cet été, voici quelques bonnes adresses à ne pas manquer. 
 
Pakta:
Un des meilleurs repas que j'ai eu la chance de déguster à ce jour.  Je vous avais tout raconté ici.  Allez-y sans hésiter afin de découvrir la cuisine nikkei et d'être témoin du talent fou d'Albert Adrià.   Réservation essentielle et pas facile à obtenir.

Quelques uns des plats servis chez Pakta. 

 
Tickets Bar:
Le bar à tapas loufoque et excentrique des frères Adrià.  Une des réservations les plus difficiles à obtenir à Barcelone.  

 
41 Grados:
Si votre budget vous le permet, essayez 41 Grados des frères Adrià.  Souvent surnommé le mini ElBulli, ce restaurant offre une expérience unique alliant gastronomie, son et images.  Vous y dégusterez 41 petites bouchées qui furent toutes des succès au célèbre restaurant qui fut pendant quelques années le meilleur au monde.  Réservation essentielle.
 
Cal Pep:
Ce petit bar à tapas super traditionnel et toujours très achalandé m'a été recommandé par une de mes cousines qui est tout aussi globe-trotteuse que moi et infiniment plus jet-set.  C'est une véritable institution à Barcelone.  Il est préférable d'y aller tôt pour éviter d'attendre trop longtemps. 
 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Mes Bonnes Adresses: Londres

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · June 19, 2013 · 0 Comments ·


Je reviens tout juste de Londres où j'ai passé quelques journées très plaisantes en compagnie de mon mari.  C'était mon anniversaire et je me suis fait gâter pas à peu près.  J'ai eu la chance de manger dans des restaurants extraordinaires et j'ai bu du Champagne quotidiennement.  La belle vie, quoi!    
 

Londres est, sans hésitation et au même titre que New York, l'un de mes endroits préférés dans le monde.  C'est une ville qui déborde d'énergie et de personnalité et où, contrairement aux clichés populaires, l'on mange merveilleusement bien.  Que ce soit des classiques britanniques, des créations modernes ou des plats éclectiques de style fusion, on trouve de tout à Londres.  C'est une ville facile d'accès où l'on trouve une scène gastronomique en pleine effervescence qui n'est pas sans rappeler celles de New York et Brooklyn. Voici une liste des adresses qui me plaisent bien et qui figurent sur des itinéraires passés ou futurs. 
 

Petit-déjeuner:

Petit-déjeuner chez The Wolseley (full English breakfast, omelette Arnold Bennett et canelé).</p>
  • The Wolseley est un des endroits les plus courus à Londres, particulièrement au petit-déjeuner et à l'heure du thé.  L'endroit est d'un chic incroyable et les prix réflètent bien le décor.  Les plats sont délicieux et le service est excellent.  À essayer: l'omelette Arnold Bennett, un classique anglais au poisson fumé, au parmesan et à la crème.  Les canelés bordelais sont à ne pas manquer aussi.  
  • The Delaunay est le petit frère de The Wolseley et le menu est presque identique.  À essayer si The Wolseley est complet.
  • The Modern Pantry sert des plats, comme son nom l'indique, modernes et originaux (pensez omelette aux crevettes sucrées à la calédonienne avec piments forts et coriandre ou bien gaufres au maïs, à la féta et aux feuilles de curry avec bacon), mais aussi des classiques apprêtés avec une touche de créativité (hollandaise au yuzu).  Le brunch et le thé d'après-midi sont très populaires le week-end et il vaut mieux réserver. 
  • Honey & Co est le petit restaurant d'un couple formé de deux chefs qui ont évolué chez Ottolenghi pendant quelques années.  On y sert surtout des petites assiettes de style mezze.  Les pâtisseries et petits gâteaux orientaux et les confitures aux saveurs exotiques sont parfaits pour débuter la journée du bon pied. 
  • Balthazar est une copie de la célèbre et très populaire brasserie française new-yorkaise du même nom et si il est encore très difficile d'obtenir une réservation pour le souper, on a juste besoin de s'y présenter pour obtenir une table au petit-déjeuner.  Les plats sont classiques et délicieux.  On y sert aussi le thé en après-midi. 
  • The Fountain at Fortnum & Mason est une bonne option si The Wolseley est complet.  Situé au sous-sol du magasin d'aliments fins Fortnum & Mason à deux coins de rue du restaurant The Wolseley, The Fountain est beaucoup moins achalandé, mais sert les mêmes classiques dans un décor tout aussi chic.  À essayer (à toute heure de la journée): le Welsh rarebit, un succulent classique gallois débordant de fromage. 
  • Caravan King's Cross est l'endroit idéal pour déguster un copieux petit-déjeuner près des gares de King's Cross et Saint-Pancras. Les dents sucrées apprécieront le pain à la noix de coco recouvert d'une sauce épaisse au citron et au fromage à la crème et de rhubarbe pochée.  Sinon, il y a toujours le pain doré à la raclette et aux épinards servi avec bacon. 

 
Bon, rapide & pas cher:
 

Une des succursales d'Ottolenghi (Belgravia), les étalages de salades et desserts, un s'more aux arachides et une tartelette au citron et au mascarpone. 

 

  • Leon est chaîne de restauration rapide londonienne qui offre de bons plats santé à petits prix. Sandwich au fromage halloumi, gaspacho, boulettes de viande marocaines et curry vert thaïlandais; petits et grands, végétariens ou carnivores, tout le monde y trouve son compte. 
  • Ping Pong a plusieurs adresses à Londres et offre dim sums et plats asiatiques à petit prix.  Le menu midi à 8£ est une bonne valeur et est disponible en option végétarienne. 
  • Hummus Bros aussi a plusieurs succursales à Londres et offre des petits plats d'houmous garnis au goût (poulet, boeuf, champignons, pois chiches,...) et des salades (falafels et tabboulé) dans un décor minimaliste.  Une bonne option santé pas chère du tout.
  • Byron est une chaîne de burgers.  On semble retrouver un Byron à chaque coin de rue à Londres.  On y va pour un bon burger, des frites et une bière.  Service aux tables. 
  • Honest Burgers sert aussi un très bon hamburger (dont une option végétarienne assez originale).  Le menu est simple et court, mais les options sont solides (relish aux oignons rouges et stilton). 
  • Shake Shack devrait ouvrir ses portes dans le quartier Covent Garden de Londres en juillet.  Les Européens vont enfin pouvoir se régaler des burgers de Danny Meyer sans avoir à traverser l'Atlantique.  
  • Ottolenghi a au cours des dernières années connu beaucoup de gloire en dehors du Royaume-Uni grâce surtout à ses livres de recettes et une visite à l'un des ses magasins vaut le détour lors d'un passage à Londres.  Les salades sont aboslument magnifiques et les pâtisseries aux parfums exotiques sont sophistiquées et savoureuses.  Vous pouvez aussi y acheter des pots de confiture, des épices et les livres de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi (son partenaire d'affaires).
  • Yalla Yalla sert de la cuisine de rue de Beyrouth de façon moderne dans un très joli décor.  Les petites assiettes à partager ne coûtent pas les yeux de la tête et sont bien bonnes. 
  • Koshari Street a ouvert ses portes au printemps et sert presque uniquement du koshari, une spécialité égyptienne végétarienne à base de pâtes, riz, lentilles, pois chiches et oignons frits.  Leur version modernisée et raffinée est préparée avec des ingrédients de haute qualité et le menu a été élaborée par la célèbre Anissa Helou. 

 

Curry vert au poulet, riz brun et salade chez Leon. Curry japonais au porc chez Wagamama.  Burger chez Shake Shack.

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Asador Etxebarri, Atxondo, Espagne

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · June 12, 2013 · 0 Comments ·


À mon retour d'Espagne en avril dernier, j'étais tellement emballée par mon expérience chez Pakta que mon repas au très réputé restaurant Etxebarri (un des 50 meilleurs restaurants au monde) est un peu tombé dans l'oubli.  Bien que superbes, délicieuses et techniquement parfaites, les grillades de Victor Arguinzoniz ne m'ont tout simplement pas marquée de la même façon que les magnifiques créations séductrices d'Albert Adrià.  Et c'est bien normal; très peu de chefs arrivent à la cheville des frères Adrià.
 
Mais avec un peu de temps et de recul, je me rends compte que le fastueux lunch que nous avons pris à Atxondo au coeur du Pays basque fait facilement parti des meilleurs repas que j'ai eu la chance de prendre au cours des dernières années, voire même à vie. Alliant des techniques de haut niveau qu'il a lui-même développées aux meilleurs ingrédients qu'on retrouve en Espagne, le chef parvient à extraire un maximum de saveur possible et à créer des plats d'une simplicité impressionante.  Le tout est d'une finesse incroyable, une finesse qui est étrangement aussi très brute et près de la nature, des éléments et de la terre.  C'est magnifique, délicieux et touchant.
 

Tout près du restaurant à Atxondo, Espagne.

 
La facture était peut-être un petit peu trop salée à mon goût, mais l'impression générale que je garde du repas me pousse à vous le recommander sans hésitation si jamais vous visitez le Pays basque. Le restaurant ne vaut pas un voyage à lui seul, mais il est certainement l'un des points forts d'un séjour dans la région.  Économisez vos sous et allez-y sans hésiter si vous vous trouvez dans les parages.
 

La salle à manger, la carte et la vue.  Un ménu dégustation à 125€ + VAT est aussi offert.  Les vins sont surprenamment abordables, mais la serveuse a semblé avoir de la difficulté à me conseiller.  Le service est franchement meilleur en espagnol qu'en anglais. 
 
Pour débuter, on nous offre un bouillon et de l'excellent pain.  Ça commence très bien le repas. 

 

Le beurre de chèvre recouvert de sel aux cendres!  Qui aurait cru que du beurre pouvait être aussi bon? Le meilleur que j'ai mangé de ma vie. 

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

L'Islande, Prise 2

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · May 9, 2013 · 0 Comments ·

 
Je viens de me rendre compte que j'ai oublié de partager avec vous mes photos de mon séjour en Islande en octobre dernier.  Entre la folie du temps des fêtes et mon hiver assez occupé, ça m'est complétement sorti de la tête.  Mais puisque mieux vaut tard que jamais, je me reprends aujourd'hui et je vous invite à jeter un coup d'oeil à ces nombreuses photos de paysages spectaculaires et de délicieux plats nordiques.  Et de tout façon, ça tombe bien puisque la saison touristique débute dans quelques semaines.  
 
Afin de vous aider à mieux planifier vos vacances, j'ai ajouté le plus de liens possible.   Je vous invite aussi à consulter le billet que j'avais publié après mon premier séjour en Islande en juillet 2011.   Et si un voyage au pays des elfes et des geysers n'est pas à l'horizon, vous pouvez vous y transporter en cuisinant un gâteau islandais aux raisins secs et au citron ou bien en dégustant un bol de fromage frais islandais garni de bleuets et de crème.  
 

Aurores boréales.

 

La chute d'eau Skógarfoss.

 

Reykjavik tôt le matin.

 

Filet de plie et crevettes au gratin au restaurant 3 Frakkar à Reykjavik.  Délicieux.  Allez-y sans hésiter. 

 

La fameuse soupe aux langoustines du restaurant Sægreifinn près du port à Reykjavik.  À ne pas manquer!

 

Carré à la rhubarbe et à l'avoine. 

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Pakta, Barcelone

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · April 8, 2013 · 0 Comments ·

 
Si je me suis faite discrète la semaine dernière, c'est parce que mon mari et moi étions en Espagne.  À chaque année, nous profitons des vacances de Pâques qui coïncident presque toujours assez bien avec notre anniversaire de mariage afin de faire une petite escapade romantique.  Cette fois-ci, notre séjour d'une semaine a débuté à Bilbao et s'est terminée à Barcelone.  Et quelle finale ce fut!  
 
Ça faisait quelques mois que je m'intéressais à Pakta, le nouveau projet des frères Adrià du fameux elBulli, et que j'attendais son ouverture avec impatience.  Comble de bonheur et de chance, le restaurant a, après plusieurs semaines de retard, ouvert ses portes le soir même où nous étions en ville.  Grâce à un peu de débrouillardise, j'ai réussi à réserver une table. 
 
Lorsque nous avons visité Pakta mardi dernier, c'était la soirée d'ouverture officielle.  Et comme si notre soirée n'était déjà pas assez parfaite, nous étions leurs premiers clients.  Nous avons été accueillis d'une façon incroyablement chaleureuse par Albert Adrià et son équipe et ils nous ont fait vivre une expérience que nous n'oublierons jamais.  Bien évidemment, excitation, fierté, nervosité et soulagement étaient palpables dans les yeux et l'attitude du personnel, des chefs et de la direction; les choses ne tournaient pas encore parfaitement ce soir-là, mais l'enthiousasme et la grande attention des employés ont plus que compensé. Ce fut tout un honneur pour nous, si je peux me permettre l'analogie, d'assister aux premiers pas de leur bébé et ce fut une soirée mémorable.
 
La cuisine chez Pakta, tout comme le superbe décor, est de style nikkei, un hybride culinaire péruvien-japonais.  Les ingrédients et les saveurs proviennent des deux pays tandis que les techniques de préparation semblent davantage nippones.  Mais tout n'est pas blanc ou noir dans la cuisine nikkei et les frères Adrià vont même jusqu'à incorporer quelques éléments espagnols et français.  La grande majorité des plats, 24 au total si on opte pour le plus long des deux menus dégustation, sont intelligents, créatifs, succulents, excitants et surprenants.  Et en plus, ils ont l'air d'oeuvres d'art moderne.  Mais ce qui m'a le plus frappée, c'est l'immense respect porté aux cuisines péruvienne et japonaise.  On a droit à un hommage intelligent et sensible et non à une expérimentation audacieuse et vide de sens qui perd de vue ses sources comme on en voit trop souvent en cuisine fusion.  Mais bon, je m'attendais à rien de moins des célèbres frères Adrià.
 
Au cours du repas, j'ai eu l'occasion de m'entretenir à quelques reprises avec Albert Adrià.  J'ai pu lui faire part de mes sentiments et lui poser quelques questions.  J'ose espérer que je me suis bien exprimée car j'étais un tantinet timide et surtout très impressionnée.  Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'opportunité de s'entretenir avec un chef aussi talentueux et influent.  Mais ce qui est merveilleux, c'est lorsqu'on découvre que ce personnage légendaire est surtout très humble, chaleureux et passionné.  Quel chic type, cet Albert Adrià!
 

Sans plus tarder, voici les photos et descriptions de tous les plats que nous avons dégustés lors de cette soirée unique et mémorable.  Si jamais vous avez la chance de prendre un repas chez Pakta, allez-y sans hésiter.  Les prix sont raisonnables compte tenu de la qualité et de la quantité des plats (68€ pour 16 plats, 90€ pour 24, ttc).  La carte des vins est correcte (un seul vin au verre par contre), le pisco sour est décent et la sélection de thés est très intéressante.

 
Pakta, C/ Lleida, 5, 08004 Barcelona.
 

Croustilles d'algues assaisonnées au kimchi et à la lime qui ressemblent à du chicharron.
 

Carottes glacées au sésame et à la lime.

 

Salsa de tomates fraîches à la lime avec grains de maïs croustillants et servie avec chips de manioc.

 

Tofu maison à l'avocat avec oursin de mer, oeufs de saumon, wasabi et dashi.  Un des meilleurs plats.

 

Tomates cerise congelées avec sorbet au leche de tigre et orange sanguine, coriandre et caviar d'huile d'olive. 

 

Maquereau atlantique espagnol cru (sashimi) avec sésame, soja, trois types d'algues et fleurs.  Superbe.

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Escale à Amsterdam (et quelques bonnes adresses)

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · March 8, 2013 · 0 Comments ·

Lorsque je voyage, je passe souvent par Francfort, Oslo, Londres ou Amsterdam.  De ces quatre villes, c'est Amsterdam et Schiphol, son aéroport international, que je préfère.  Les raisons sont multiples; l'aéroport est situé à 15 minutes de train (direct) du centre-ville, on trouve un bon choix de cafés, restaurants et boutiques à l'aéroport (et l'internet est gratuit), le centre-ville d'Amsterdam est superbe et j'aime bien KLM (je pourrais dire la même chose de Lufthansa, mais pas de SAS).  Bref, non seulement est-ce plaisant de transiter par Schiphol, c'est aussi très facile d'aller faire un petit tour à Amsterdam lorsque le temps le permet. C'est ce que j'ai fait il y a quelques jours (et plusieurs autres fois par le passé) lorsque j'étais en route vers le Canada et j'ai pensé partager quelques photos et bonnes adresses avec vous. 
 

Amsterdam et ses canaux l'hiver.

 

Près de la gare centrale.

 

Manger:
 
Ce ne sont pas les options qui manquent à Amsterdam, mais voici quand même quelques endroits qui me plaisent beaucoup. 
 
 

  • Blauw aan de Wal est l'une des meilleures tables d'Amsterdam.  Bien que situé en plein coeur du red light district, ce restaurant est un petit havre de paix offrant une excellente cuisine fusion alliant des saveurs méditeranéennes, néerlandaises et asiatiques (il faut réserver à l'avance).
  • Fifteen Amsterdam fait partie de l'empire du célèbre chef britannique Jamie Oliver.  Le restaurant aide les jeunes (souvent défavorisés) à se bâtir une carrière et supporte une multitude de fournisseurs, agriculteurs et pêcheurs locaux.  Situé près de la gare centrale.
  • De Drie Graefjes est un bon endroit pour savourer une pointe de tarte aux pommes ou un sandwich grillé entre deux musées.  À noter que le restaurant est ouvert le dimanche matin pour le brunch - très pratique. 
  • Henk's Haring est un casse-croûte situé sur un pont.  On y sert, comme son nom l'indique, du hareng.  À essayer si vous désirez découvrir un spécialité locale.  
  • Frens Haringhandel est un autre casse-croûte à hareng.
  • René's Croissanterie est situé en plein coeur du centre touristique et ouvre tôt, même le dimanche.  On y déguste un sandwich, des gauffres, des crêpes hollandaises ou une délicieuse pâtisserie traditionnelle. 
  • De Broodzaak, pour un délicieux pistolet bruin ossenworst, un sandwich au saucisson de boeuf cru, une spécialité locale.  Il y a une succursale à l'intérieur de la gare centrale. 
  • Caffè il Momento est un café qui vient tout juste d'ouvrir.  Oubliez les sirops sucrés et les pâtisseries pour accompagner le tout; on y sert que du café.  Le local est superbe et la vue de l'impressionante machine à café suffira pour vous donner envie d'y entrer.
  • Koffie Cultur Centruum, pour un bon café pas cher pour emporter.  
  • Melly's Cookie bar, pour d'excellents biscuits, alfajores, sandwichs et gâteaux.
  • In de Wildeman, pour essayer quelques bières moins communes.
  • Pour une expérience qui sort de l'ordinaire, essayez un traditionnel rijsttafel (deux à trois dizaines de petits plats indonésiens).  Le site Dutchgrub recommande les restaurants Blauw et Tempo Doeloe (il est préférable de réserver).
  • À l'aéroport, profitez-en pour essayer une assiette de saucisses locales ou de kroketten, des croquettes frites remplies de purée de pommes de terre et de ragoût, accompagnées de frites et de mayonnaise. 

 
 
 
  
Pour lire la suite, cliquez ici.

Escale Gourmande à Singapour

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · October 31, 2012 · 0 Comments ·

Lors de notre vacance d'été au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est, mon mari et moi avons fait une escale de quelques jours à Singapour sur le chemin du retour.  J'avais déjà visité ce paradis du street food lors de mon premier séjour en Asie en 2006, mais mon mari n'y était jamais allé.  Et puisque je n'oserais jamais raté une occasion de m'empiffrer de délicieuses nouilles, de dumplings juteux, de porc BBQ et du meilleur poulet au monde, j'étais plus qu'heureuse d'y retourner. 

 

Nous avons profité de ces dernières journées de vacances estivales pour bien manger, voir quelques films au cinéma, faire du shopping et relaxer.  Nous avons visité quelques sites touristiques, mais bien honnêtement, ce n'était pas notre priorité.  Nous avons visité quelques temples lors de nos incursions dans les quartiers chinois et indiens, mais c'était plus parce qu'ils se trouvaient sur notre chemin en route vers les hawker centres (aires de restauration) qu'autre chose.  Je suis gourmande et je m'assume.  

 

Mon mari voulait visiter le quartier des affaires où se trouvent les gratte-ciel.  En voulant se mettre à l'abri lorsqu'un orage a éclaté, nous sommes tombés sur le magnifique Lau Pa Sat food centre.  Les dumplings aux crevettes que nous y avons dégustés étaient succulents.  

 

Le lendemain nous avons exploré le quartier chinois avec un seul but en tête: goûter au supposé meilleur chicken rice d'Asie (riz au poulet hainanais).   À l'intérieur du Maxwell Road Hawker Centre se trouve un kiosque très réputé qui sert cette spécialité.  La file est parfois longue, mais l'attente en vaut la peine.  Mon mari était sceptique avant d'y goûter, mais une seule bouchée a suffi pour le convaincre.  Tian Tian Hainanese Chicken Rice sert le meilleur chicken rice auquel nous avons goûté.   Le poulet est tendre et juteux, la saveur de la sauce est complexe et le riz agréablement parfumé.  À essayer sans faute lors d'un séjour à Singapour.

 

Toujours au Maxwell Road Hawker Centre, nous avons dégusté des jus fraîchement pressés afin de se rafraîchir (la chaleur et l'humidité sont parfois écrasantes à Singapour).   Le mien (en avant-plan) était un jus de pitaya (fruit du dragon) et corossol - délicieux!  Mon mari avait opté pour un jus à base de carotte, poire, pomme et mangue.  Bon, mais pas aussi bon que le mien. 

Pour lire la suite, cliquez ici.

La Ménagère Débutante

Je suis Virginie, une ménagère débutante expatriée près du Pôle Nord par amour. J'ai quatre passions dans la vie: prendre soin de mon ''ménage'', cuisiner, voyager et immortaliser des moments à l'aide de ma caméra. Je vous invite donc à suivre mes aventures culinaires, mes découvertes gourmandes ainsi que mon quotidien par l'entremise de photos, de récits, de liens et de recettes.

Suivez-Moi sur Pinterest

Suivez-Moi sur Twitter

Tweets by @VirginieMD

Mes Coups de Coeur du Moment

La cuisine raisonnée, Collectif

 

Conserves et confitures maison: nos 175 meilleures recettes et toutes les astuces pour les réussir, Collectif, Coup de Pouce

 

Saveurs Boréales: La cuisine nordique du Québec, Collectif

 

Plenty: l'exquise cuisine végétarienne du chef Yotam Ottolenghi, édition québécoise

 

La mijoteuse: de la lasagne à la crème brûlée par Ricardo Larrivée

 

 

Le Grand Livre de l'Érable de Philippe Mollé

 

Mes Obsessions du Moment

Les bols Origo verts d'Iittala

 

Les ustensiles Citterio 98 d'Iittala

 

La tasse Sääpäiväkirja de Marimekko

 

 

La nappe Ursula de Marimekko

Les napperons Björk d'Åhlens

 

Le bol à salade Cabo d'Åhlens

  

 

L'assiette pour enfant d'Arne Jacobsen chez Illums Bolighus

Sources d'Inspiration

En Anglais:

The Pioneer Woman Cooks!

Food Network Canada

Epicurious

Real Simple

SAVEUR Magazine

Nigella Lawson

Barefoot Contessa

Rachael Ray

Jamie Oliver

Martha Stewart

Ruth Reichl

The New York Times

Los Angeles Times

BBC Good Food

 

En Français:

Recettes du Québec

La Tartine Gourmande

À la di Stasio

Julie Andrieu

Ricardo Cuisine

Châtelaine

Cuisine AZ

Marmiton

Délices de France

Les Suggestions des Chefs

Larousse Cuisine

Cyberpresse

Zeste TV

Les Escapades de Petitrenaud