&Follow SJoin OnSugar
Cuisine, voyages, photographie et radotages!

The Test Kitchen, Cape Town

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · August 1, 2014 · 0 Comments ·

 
2013 a été l'année des excès et des extravagances côté restaurants et un des points forts fut sans aucun doute The Test Kitchen au Cap en Afrique du Sud.  Meilleur restaurant du continent africain selon la liste la prestigieuse liste des World's 50 Best Restaurants du magazine Restaurant, The Test Kitchen se rapproche un peu plus à chaque année du sommet de celle-ci. 
 
Installé au Cap depuis 2006, Luke Dale-Roberts, le chef, cuisine des plats inventifs, originaux et débordants de saveur alliants produits sud-africains, techniques européennes et arômes du monde.  L'ambiance est cool et décontractée et la facture beaucoup moins salée qu'on pourrait penser.  À essayer si vous êtes de passage au Cap. Et tant qu'à y être, essayez aussi le PotLuck Club, l'autre restaurant de Luke Dale-Roberts, qui est encore plus cool et décontracté et offre toutes sortes de petits plats à partager. 
 
The Test Kitchen
The Old Biscuit Mill
375 Albert Road
Woodstock
Cape Town, Sout Africa
 
+27 (0) 21 447 2337
http://www.thetestkitchen.co.za/
reservations@thetestkitchen.co.za
 
 
Le restaurant est situé dans une ancienne biscuiterie.  Il est préférable de s'y rendre en taxi et si vous y allez de jour, prévoyez un peu plus de temps avant ou après afin de jeter un coup d'oeil aux jolies boutiques qui l'entourent.  
 
 
Si un repas commence avec de l'excellent pain fait sur place et du bon beurre, on peut s'attendre à une expérience positive par la suite.  The Test Kitchen n'a pas déçu.
 
 
Mon mari et moi avons opté pour le copieux menu 5 services du midi et lorsque possible, nous avons choisi des options différentes.  Le premier plat était identique pour les deux; tomates et aubergines de différentes façons avec mousse de chèvre.  Bon, intéressant, mais pas mémorable. 
 
 
Comme deuxième plat, mon mari a choisi le foie gras avec coing.  Jolie présentation et saveurs sublimes. 
 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Asador Etxebarri, Atxondo, Espagne

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · June 12, 2013 · 0 Comments ·


À mon retour d'Espagne en avril dernier, j'étais tellement emballée par mon expérience chez Pakta que mon repas au très réputé restaurant Etxebarri (un des 50 meilleurs restaurants au monde) est un peu tombé dans l'oubli.  Bien que superbes, délicieuses et techniquement parfaites, les grillades de Victor Arguinzoniz ne m'ont tout simplement pas marquée de la même façon que les magnifiques créations séductrices d'Albert Adrià.  Et c'est bien normal; très peu de chefs arrivent à la cheville des frères Adrià.
 
Mais avec un peu de temps et de recul, je me rends compte que le fastueux lunch que nous avons pris à Atxondo au coeur du Pays basque fait facilement parti des meilleurs repas que j'ai eu la chance de prendre au cours des dernières années, voire même à vie. Alliant des techniques de haut niveau qu'il a lui-même développées aux meilleurs ingrédients qu'on retrouve en Espagne, le chef parvient à extraire un maximum de saveur possible et à créer des plats d'une simplicité impressionante.  Le tout est d'une finesse incroyable, une finesse qui est étrangement aussi très brute et près de la nature, des éléments et de la terre.  C'est magnifique, délicieux et touchant.
 

Tout près du restaurant à Atxondo, Espagne.

 
La facture était peut-être un petit peu trop salée à mon goût, mais l'impression générale que je garde du repas me pousse à vous le recommander sans hésitation si jamais vous visitez le Pays basque. Le restaurant ne vaut pas un voyage à lui seul, mais il est certainement l'un des points forts d'un séjour dans la région.  Économisez vos sous et allez-y sans hésiter si vous vous trouvez dans les parages.
 

La salle à manger, la carte et la vue.  Un ménu dégustation à 125€ + VAT est aussi offert.  Les vins sont surprenamment abordables, mais la serveuse a semblé avoir de la difficulté à me conseiller.  Le service est franchement meilleur en espagnol qu'en anglais. 
 
Pour débuter, on nous offre un bouillon et de l'excellent pain.  Ça commence très bien le repas. 

 

Le beurre de chèvre recouvert de sel aux cendres!  Qui aurait cru que du beurre pouvait être aussi bon? Le meilleur que j'ai mangé de ma vie. 

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Pakta, Barcelone

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · April 8, 2013 · 0 Comments ·

 
Si je me suis faite discrète la semaine dernière, c'est parce que mon mari et moi étions en Espagne.  À chaque année, nous profitons des vacances de Pâques qui coïncident presque toujours assez bien avec notre anniversaire de mariage afin de faire une petite escapade romantique.  Cette fois-ci, notre séjour d'une semaine a débuté à Bilbao et s'est terminée à Barcelone.  Et quelle finale ce fut!  
 
Ça faisait quelques mois que je m'intéressais à Pakta, le nouveau projet des frères Adrià du fameux elBulli, et que j'attendais son ouverture avec impatience.  Comble de bonheur et de chance, le restaurant a, après plusieurs semaines de retard, ouvert ses portes le soir même où nous étions en ville.  Grâce à un peu de débrouillardise, j'ai réussi à réserver une table. 
 
Lorsque nous avons visité Pakta mardi dernier, c'était la soirée d'ouverture officielle.  Et comme si notre soirée n'était déjà pas assez parfaite, nous étions leurs premiers clients.  Nous avons été accueillis d'une façon incroyablement chaleureuse par Albert Adrià et son équipe et ils nous ont fait vivre une expérience que nous n'oublierons jamais.  Bien évidemment, excitation, fierté, nervosité et soulagement étaient palpables dans les yeux et l'attitude du personnel, des chefs et de la direction; les choses ne tournaient pas encore parfaitement ce soir-là, mais l'enthiousasme et la grande attention des employés ont plus que compensé. Ce fut tout un honneur pour nous, si je peux me permettre l'analogie, d'assister aux premiers pas de leur bébé et ce fut une soirée mémorable.
 
La cuisine chez Pakta, tout comme le superbe décor, est de style nikkei, un hybride culinaire péruvien-japonais.  Les ingrédients et les saveurs proviennent des deux pays tandis que les techniques de préparation semblent davantage nippones.  Mais tout n'est pas blanc ou noir dans la cuisine nikkei et les frères Adrià vont même jusqu'à incorporer quelques éléments espagnols et français.  La grande majorité des plats, 24 au total si on opte pour le plus long des deux menus dégustation, sont intelligents, créatifs, succulents, excitants et surprenants.  Et en plus, ils ont l'air d'oeuvres d'art moderne.  Mais ce qui m'a le plus frappée, c'est l'immense respect porté aux cuisines péruvienne et japonaise.  On a droit à un hommage intelligent et sensible et non à une expérimentation audacieuse et vide de sens qui perd de vue ses sources comme on en voit trop souvent en cuisine fusion.  Mais bon, je m'attendais à rien de moins des célèbres frères Adrià.
 
Au cours du repas, j'ai eu l'occasion de m'entretenir à quelques reprises avec Albert Adrià.  J'ai pu lui faire part de mes sentiments et lui poser quelques questions.  J'ose espérer que je me suis bien exprimée car j'étais un tantinet timide et surtout très impressionnée.  Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'opportunité de s'entretenir avec un chef aussi talentueux et influent.  Mais ce qui est merveilleux, c'est lorsqu'on découvre que ce personnage légendaire est surtout très humble, chaleureux et passionné.  Quel chic type, cet Albert Adrià!
 

Sans plus tarder, voici les photos et descriptions de tous les plats que nous avons dégustés lors de cette soirée unique et mémorable.  Si jamais vous avez la chance de prendre un repas chez Pakta, allez-y sans hésiter.  Les prix sont raisonnables compte tenu de la qualité et de la quantité des plats (68€ pour 16 plats, 90€ pour 24, ttc).  La carte des vins est correcte (un seul vin au verre par contre), le pisco sour est décent et la sélection de thés est très intéressante.

 
Pakta, C/ Lleida, 5, 08004 Barcelona.
 

Croustilles d'algues assaisonnées au kimchi et à la lime qui ressemblent à du chicharron.
 

Carottes glacées au sésame et à la lime.

 

Salsa de tomates fraîches à la lime avec grains de maïs croustillants et servie avec chips de manioc.

 

Tofu maison à l'avocat avec oursin de mer, oeufs de saumon, wasabi et dashi.  Un des meilleurs plats.

 

Tomates cerise congelées avec sorbet au leche de tigre et orange sanguine, coriandre et caviar d'huile d'olive. 

 

Maquereau atlantique espagnol cru (sashimi) avec sésame, soja, trois types d'algues et fleurs.  Superbe.

 
Pour lire la suite, cliquez ici.

Nahm, Bangkok

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · August 22, 2012 · 0 Comments ·

Lors de notre séjour en Asie cet été, mon mari et moi avons pris la plupart de nos repas sur la rue, dans des food courts ou dans des restaurants à l'allure douteuse, souvent assis sur une chaise de patio en plastique.  C'est qu'en Asie, on mange bien partout.  Inutile de dépenser une petite fortune pour bien s'alimenter, là-bas les gens sont passionnés par la cuisine et la nourriture et ça se voit.  À quelques reprises, alors que nous partagions un plat étrange et que je prenais des photos, des inconnus nous ont abordé pour nous demander si nous aimions ça.  Et moi qui prends toujours trop de photos de ce que je mange, j'étais enfin à l'aise puisque je faisais partie de la majorité.  Je vous le dis, les Asiatiques sont autant obsédés par la nourriture que moi et j'adore ça!  Je m'y sens dans mon élément.

Sauf que lorsque nous avons ajouté un arrêt à Bangkok à notre itinéraire, je me suis souvenue que Nahm, le restaurant de l'un de mes idoles culinaires, le chef australien David Thompson, venait d'être désigné 50ème meilleur restaurant au monde par la fameuse liste du magazine Restaurant commanditée par San Pellegrino.  Je me suis donc empressée d'y réserver une table.  Ce n'est pas à tous les jours que nous déboursons une petite fortune pour un repas, principalement parce qu'on en n'a pas les moyens et que, s'habiller chic, ce n'est pas notre fort, mais une fois de temps en temps, ça en vaut vraiment la peine (comme les truffes blanches dans le Piémont). 

Je dois par contre vous avouer que, contrairement à moi, mon mari ne raffole pas de la cuisine thaïlandaise (je blâme ses papilles gustatives finlandaises qui ne sont pas habituées aux saveurs puissantes et exotiques) et que notre repas chez Nahm ne l'a pas du tout impressionné.  Mon mari, bien qu'il soit le meilleur mari du monde, est parfois un être étrange et mystérieux; comment est-ce possible de ne pas aimer la cuisine thaïlandaise?!  Car moi, j'ai adoré.  Les plats et leurs saveurs et textures étaient tous surprenants, intenses et uniques.  Ça repoussait les limites de ce que je connais et de ce avec quoi je suis à l'aise. La cuisine de David Thompson apporte une touche de modernité et de gastronomie à des plats qui sont authentiques et traditionnels.  C'est superbe. 

La cuisine thaïlandaise est sans aucun doute l'une de mes préférées et j'ai adoré découvrir une nouvelle dimension.  Une dimension occidentale, certes, mais parfois ça prend un regard de l'extérieur pour pousser les choses un peu plus loin et Nahm en est la preuve. 

Voici donc quelques photos de notre expérience gastronomique thaïlandaise chez Nahm.  Il est à noter que, comme le veut la tradition thaïe, tous les plats sont à partager.  Si jamais vous êtes de passage à Bangkok, je vous suggère fortement d'y aller, surtout que le menu midi est quand même relativement abordable pour un restaurant de cette catégorie.  Si Bangkok n'est pas une option, sachez qu'il y a un Nahm à Londres et que David Thompson a d'autres restaurants en Australie.

</p>

Amuse-bouche du chef: Morceaux d'ananas recouverts d'une pâte faite, entre autres, de tamarin, sucre de palme, piments forts, porc et crevettes et garnis de piment fort et de coriandre.  

</p>

Entrée: Brochettes de moules grillées à la façon du sud (enrobées d'une marinade sucrée et épicée) avec concombres marinés. 

Pour lire la suite, cliquez ici.

Photos Gourmandes de Barcelone, Espagne

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · May 2, 2010 · 0 Comments ·

Lors des vacances de Pâques, mon mari et moi nous sommes rendus à Barcelone afin de passer quelques jours en amoureux à l'occasion de notre deuxième anniversaire de mariage.  J'étais déjà allée en Espagne il y a une douzaine d'années et même si le pays est célèbre pour ses tapas et sa paella, je n'avais conservé aucun souvenir particulier de la gastronomie espagnole.  Et quelle surprise ce fut de découvrir l'intense passion et le respect que les Espagnols ont pour la nourriture et de déguster, repas après repas, des plats plus délicieux les uns que les autres!  Churros, grillades, fromages, charcuteries, pâtisseries, poissons, crustacés, légumes de saison, café, vins,...  Tout était absolument succulent et nous sommes revenus en Norvège six jours plus tard les culottes serrées et les papilles gustatives en extase.

Pour voir toutes les photos, cliquez ici.

La Ménagère Débutante

Je suis Virginie, une ménagère débutante expatriée près du Pôle Nord par amour. J'ai quatre passions dans la vie: prendre soin de mon ''ménage'', cuisiner, voyager et immortaliser des moments à l'aide de ma caméra. Je vous invite donc à suivre mes aventures culinaires, mes découvertes gourmandes ainsi que mon quotidien par l'entremise de photos, de récits, de liens et de recettes.

Suivez-Moi sur Pinterest

Suivez-Moi sur Twitter

Tweets by @VirginieMD

Mes Coups de Coeur du Moment

La cuisine raisonnée, Collectif

 

Conserves et confitures maison: nos 175 meilleures recettes et toutes les astuces pour les réussir, Collectif, Coup de Pouce

 

Saveurs Boréales: La cuisine nordique du Québec, Collectif

 

Plenty: l'exquise cuisine végétarienne du chef Yotam Ottolenghi, édition québécoise

 

La mijoteuse: de la lasagne à la crème brûlée par Ricardo Larrivée

 

 

Le Grand Livre de l'Érable de Philippe Mollé

 

Mes Obsessions du Moment

Les bols Origo verts d'Iittala

 

Les ustensiles Citterio 98 d'Iittala

 

La tasse Sääpäiväkirja de Marimekko

 

 

La nappe Ursula de Marimekko

Les napperons Björk d'Åhlens

 

Le bol à salade Cabo d'Åhlens

  

 

L'assiette pour enfant d'Arne Jacobsen chez Illums Bolighus

Sources d'Inspiration

En Anglais:

The Pioneer Woman Cooks!

Food Network Canada

Epicurious

Real Simple

SAVEUR Magazine

Nigella Lawson

Barefoot Contessa

Rachael Ray

Jamie Oliver

Martha Stewart

Ruth Reichl

The New York Times

Los Angeles Times

BBC Good Food

 

En Français:

Recettes du Québec

La Tartine Gourmande

À la di Stasio

Julie Andrieu

Ricardo Cuisine

Châtelaine

Cuisine AZ

Marmiton

Délices de France

Les Suggestions des Chefs

Larousse Cuisine

Cyberpresse

Zeste TV

Les Escapades de Petitrenaud