&Follow SJoin OnSugar
Cuisine, voyages, photographie et radotages!

Je Me Suis Sacrifiée Pour Vous...

Email |
|
Tweet
By VirginieMD · June 7, 2010 · 0 Comments ·

Disons qu'il s'agissait plutôt d'une excuse mais je me suis fait un devoir d'essayer le nouveau ''sandwich'' Double Down de KFC lors de mon passage aux États-Unis il y a deux semaines afin de pouvoir vous en parler.  Pîquée par la curiosité en raison de tous les articles consacrés à ce produit dans la blogosphère au cours des derniers mois, j'ai donc traversé l'Atlantique en incluant sur ma liste des choses à faire un arrêt chez le Colonel Sanders.  Puisqu'il n'y a normalement jamais de fumée sans feu, je me disais que malgré son allure peu appétissante et ses quatre tonnes de sodium et sept de gras, le Double Down ne devait pas être si pire que ça étant donné le nombre d'adeptes aux États-Unis (y compris plusieurs gourmets gourmands assez célèbres) et des ventes surpassant de beaucoup les prévisions de la chaîne.

N'ayant pas très faim mais voyant mon séjour aux États-Unis tirer à sa fin, j'ai forcé mon petit frère à faire un arrêt dans un Poulet Frit Kentucky afin de goûter au fameux sandwich hautement protéiné.  Composé de deux filets de poitrine de poulet frits qui remplacent les pains, de bacon, de deux tranches de fromage et de sauce spéciale du Colonel, le Double Down est graisseux, dégoulinant, difficile à manipuler et presque épeurant à entamer.  Mon frère et moi en avons donc séparé un à deux, nous regardant de façon hésitante après la première bouchée.  Incapable de toucher au poulet plus de quelques secondes à la fois parce qu'il était trop chaud, j'ai fini par manger ma moitié à l'aide d'un couteau et d'une fourchette.   Il n'était pas mauvais.  Même que j'irais jusqu'à dire qu'il goûtait assez bon (disons que c'est presque impossible de faire quelque chose de mauvais avec du poulet, du fromage, du bacon et de la sauce crémeuse et épicée).  Mais des fois, un goût plaisant ça ne suffit pas.  Le Double Down était réellement difficile à manger, il était trop gras et trop salé et il nous a laissé un arrière-goût déplaisant dans la bouche.  Bref, ce fut une expérience amusante que je n'oserai par contre pas répéter.

La Ménagère Débutante

Je suis Virginie, une ménagère débutante expatriée près du Pôle Nord par amour. J'ai quatre passions dans la vie: prendre soin de mon ''ménage'', cuisiner, voyager et immortaliser des moments à l'aide de ma caméra. Je vous invite donc à suivre mes aventures culinaires, mes découvertes gourmandes ainsi que mon quotidien par l'entremise de photos, de récits, de liens et de recettes.

Suivez-Moi sur Pinterest

Suivez-Moi sur Twitter

Tweets by @VirginieMD

Mes Coups de Coeur du Moment

La cuisine raisonnée, Collectif

 

Conserves et confitures maison: nos 175 meilleures recettes et toutes les astuces pour les réussir, Collectif, Coup de Pouce

 

Saveurs Boréales: La cuisine nordique du Québec, Collectif

 

Plenty: l'exquise cuisine végétarienne du chef Yotam Ottolenghi, édition québécoise

 

La mijoteuse: de la lasagne à la crème brûlée par Ricardo Larrivée

 

 

Le Grand Livre de l'Érable de Philippe Mollé

 

Mes Obsessions du Moment

Les bols Origo verts d'Iittala

 

Les ustensiles Citterio 98 d'Iittala

 

La tasse Sääpäiväkirja de Marimekko

 

 

La nappe Ursula de Marimekko

Les napperons Björk d'Åhlens

 

Le bol à salade Cabo d'Åhlens

  

 

L'assiette pour enfant d'Arne Jacobsen chez Illums Bolighus

Sources d'Inspiration

En Anglais:

The Pioneer Woman Cooks!

Food Network Canada

Epicurious

Real Simple

SAVEUR Magazine

Nigella Lawson

Barefoot Contessa

Rachael Ray

Jamie Oliver

Martha Stewart

Ruth Reichl

The New York Times

Los Angeles Times

BBC Good Food

 

En Français:

Recettes du Québec

La Tartine Gourmande

À la di Stasio

Julie Andrieu

Ricardo Cuisine

Châtelaine

Cuisine AZ

Marmiton

Délices de France

Les Suggestions des Chefs

Larousse Cuisine

Cyberpresse

Zeste TV

Les Escapades de Petitrenaud